fbpx

Produits High-Tech: 10 Raisons Pour Les Interdire Aux Enfants

Tablette, ordinateur et smartphones… Est-il bon de laisser nos enfants les utiliser en continu? L’American Academy of Pediatrics et la Canadian Society of Pediatrics ont étudié la question.

D’après cette récente étude sur l’usage de ces appareils de la part des enfants de moins de 12 ans, il a été confirmé qu’il faut impérativement limiter les heures d’expositions à cette technologie. Et pour les enfants de moins de 2 ans, il faudrait carrément l’interdire.

Hélas, d’après cette étude les enfants et les adolescents utilisent ces appareils 5 fois plus de temps qu’il est conseillé. Ce qui peut être dangereux pour la santé et le bien-être de nos enfants.

Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, découvrons les raisons pour lesquelles il faut éloigner nos enfants de cette technologie.

1. Développement précoce du cerveau

Comme le dit Huffington Post, d’après l’étude publiée par l’American Academy of Pediatrics et la Canadian Society of Pediatrics, les enfants de moins de 2 ans ne devraient pas toucher ces appareils électroniques. Tandis que pour ceux entre 3 et 5 ans, il est conseillé ne pas dépasser une heure d’exposition. Trop de stimuli peuvent conduire le cerveau à un développement précoce. Une surexposition peut provoquer des déficits cognitifs et dans les cas les plus graves une augmentation de l’impulsivité et de crise de nerfs. 

2) Des retards dans l’apprentissage 

L’usage des cette technologie favorise un style de vie plus sédentaire. Pour les jeunes enfants, les jeux manuels sont excellents pour améliorer les capacités d’apprentissage et ils aident le développement de la concentration. Donc en ne favorisant pas la motricité et l’interaction manuelle, votre enfant pourrait avoir des problèmes dans le développement de ses capacités cognitives. Il est prouvé qu’un enfant sur trois commence l’école avec un développement réduit comparer aux enfants qui n’ont pas touché à ces appareils. Ce ralentissement provoque des difficultés pour apprendre à écrire et à lire

3. Risque de surpoids 

Comme on le sait déjà, la sédentarité n’est pas bonne pour le bien-être du corps. Et l’usage prolongé de tablette et autres augmente ce manque d’activité physique. L’obésité provoque des graves maladies comme le diabète et des pathologies cardiaques. D’après une étude, les enfants qui sont constamment sur ces appareils sont 30% de plus à être en surpoids

4. Augmente l’agressivité 

Trop souvent les contenus multimédias sont trop explicites. Pensez à tous les jeux vidéo de guerre ou à tous ces dessins animés violents que pourraient imiter nos enfants. L’usage non contrôlé peut augmenter considérablement l’agressivité d’un enfant. En plus de faire attention à combien de temps ils restent sur les écrans, il faut aussi surveiller ce qu’ils regardent

5. Trouble du sommeil 

Utiliser trop souvent les appareils électroniques perturbe le rythme circadien. Il a été estimé que les enfants qui en ont un écran dans leur chambre sont constamment distraits et retardent l’heure du couché. Les statistiques montrent que 75% des enfants entre 9 et 10 ans ne dorment pas assez. Ce qui a comme conséquences d’augmenter les troubles comportementaux et de l’apprentissage.

6. Risque de psychose 

D’après une recherche canadienne de 2007, un enfant sur six est atteint d’une grave pathologie mentale à cause de l’abus de ces appareils électroniques. Certaines de ces psychoses ne peuvent être guéries qu’avec des traitements psychotropes. Abuser de cette technologie peut être la cause de dépression infantile, d’anxiété, de troubles de l’affection et de la concentration et dans les cas les plus graves d’autisme et bipolarité. 

7) Risque de dépendance 

Les enfants de parents qui passent la plus grande partie de leur journée en dehors de la maison sont souvent laissés des heures et des heures devant les écrans. Ce comportement prolongé au fil du temps peut facilement provoquer une réelle dépendance à la technologie. Les enfants ont besoin de se socialiser et de donner libre cours à leur imagination sans être canalisés à travers des jeux et des images qui ne sont pas adaptés au développement d’un esprit en évolution.

8) Surexposition aux radiations

En 2011, L’OMS a classé les téléphones, les tablettes et d’autres appareils sans-fil comme potentiellement cancérigène, en les mettant dans la catégorie 2b. Après d’autres recherches, plus récentes, ce niveau de risque a augmenté. Le docteur Anthony Miller de l’université de Toronto a déclaré que l’exposition aux radiofréquences produites par ces appareils est hautement cancérigène. En sachant que le cerveau et le système immunitaire se développent jusqu’à 25 ans environ, cette exposition est encore plus nocive pour les plus jeunes. 

9) Démence digitale 

Puisque le cerveau élimine les traces neuronales du cortex frontal, les vitesses élevées de transmission des médias peuvent augmenter considérablement le déficit de l’attention. Par conséquent, l’information n’est plus définitivement assimilée par la mémoire à long terme, mais elle est immédiatement effacée de la mémoire à court terme.

10) Besoin de socialiser

Les médias ne peuvent pas être considérés comme des agents de socialisation. Le bon développement des facultés mentales et sociales est lié à la relation avec les autres et aux expériences qui sont faites en dehors des murs de la maison. La technologie a beaucoup de mérite, mais la vie d’un enfant doit être construite sans conditionnement médiatique.

À vous de jouer…

Cet article vous a été utile? N’hésitez pas à le partager avec vos amis sur Facebook et mettez un j’aime à notre nouvelle page sur Facebook : voici le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *